,

TIBTECH innovations

Menu

Connectique par sertissage de nos fils chauffants ou conducteurs dans un tissu multicouche ou dans un composite

Les connexions avec nos fils chauffants ou conducteurs peuvent engendrer un risque de point chaud. Ce risque est encore plus important lorsque l'on travaille en fortes puisances comme dans les moules chauffants pour composites par exemple.

Dans les structures souples, la tenue aux vibrations et aux contraintes mécaniques de lavage de ces connexions est primordiale.

Sertissage classique de fils conducteurs souples de petits diamètres

Pour la connectique au sein de structures souples soumise à flexions répétées, élongation ou lavage, et bien que certains alliages soient soudables, nous recommandons d'utiliser des petits sertissages pour vos connections.

Choisir le bon diamètre de cosse de sertissage !

  • Nos fils étant souvent très fins et souples , il est important de choisir une cosse de diamètre juste suffisant pour passer , soit le fil unitaire, soit les deux éléments à relier ensemble.
  • Il est reconnandé de mettre un manchon thermo-rétractable, pour isoler d'abord, mais également pour limiter les contraintes de cisaillement a la sortie du sertissage rigide!
choix des manchons de sertissage
basic crimping fig2

Comment sertir ou connecter les fils chauffants?: Surtout éviter les dominos à vis!

La plupart des fils résistifs que nous fabriquons ne sont pas soudables. C'est pourquoi nous recommandons d'utiliser des sertissages pour les connexions.

Et qu'en-est-il des connexions usuelles par domino et vis?

Nos fils conducteurs souples sont composés d'un grand nombre de filaments ultra-fins afin d'augmenter leur résistance aux contraintes de fatigue. Comme vous pouvez le voir sur le schéma ci-dessous, une simple connexion par vis risque de ne connecter directement qu'un petit nombre de fibres résistives par contact avec la surface de la vis et avec la surface interne du connecteur. Comme nous travaillons avec des fibres résistives, tout le courrant passera par ce petit nombre de fibres qui vont donc s'échauffer fortement. Cela va donc causer une surchauffe locale et un dangereux point chaud à proximité de la connexion.

multifilament screw-connection

Quel type de connexion recommandons-nous ?

Nous avons vu que, de façon optimale, toutes les fibres résistives présentes dans la section du fil devaient être en contact direct avec l'ensemble du matériau conducteur apportant l'énergie. En pratique, nous considérons qu'une bonne connexion est obtenue quand toutes les fibres présentes sur l'extérieur du fil résistif sont en contact direct avec le fil d'allimentation et le matériau de sertissage sur une longueur suffisante.

 crimp length related to yarn pitch

Quelle connexion utiliser comme sertissage ?

La connexion doit être un "point froid". Pour cela le matériau du connecteur doit être un très bon conducteur (cuivre ou aluminium par exemple). La forme de ce connecteur doit être un tube étroit dont le diamètre interne est égal au diamètre du fil conducteur plus le diamètre du fil d'allimentation (voir schéma ci-dessous). Beaucoup de solutions existent sur le marché, souvent avec une gaine isolante thermo-retractable.

 optimal crimp related to yarn pitch


 crimp related to very thin threads

Problème de fatigue entre le connecteur et les fils fins et souple

Les contraintes mécaniques sont les plus importantes à l'interface entre le connecteur rigide et le fil flexible. C'est donc à cet endroit que les problèmes de fatigue sont les plus courants. Dans le cas où il existe une liberté de mouvement importante, nous recommandons de déplacer le connecteur à l'endroit où ces mouvements sont plus réduits ou de rajouter un limiteur de debattement ou un manchon thermo rétractable.



 risk of thin wire break between rigid and flexible zone

©2018 TIBTECH innovations
Mail: info@tibtech.com
Tél : +33 (0)3 20 85 10 73